Emmanuelle - Creajeux

Emmanuelle, Infographiste Freelance

Emmanuelle Roulph, étudiante infographiste  Jeu vidéo à Creajeux de la promotion 2016, actuellement infographiste Freelance.

Emmanuelle, comment s’est passée ta scolarité à Creajeux ?

Des hauts et des bas, je ne me suis pas retrouvée dans la première année, mais les années suivantes ont été riches en enseignements.

Comment s’est passé ton après Creajeux ?

J’ai fait mon stage dans une entreprise à vocation engagée (Casus Ludi) qui travaille particulièrement sur le concept de Newsgame, et de design introspectif. Je suis devenue auto-entrepreneur tout de suite après.

Quel est ton parcours pro ?

Beaux Arts, Creajeux, stage puis Freelance.

Que fait tu maintenant ?

Freelance à ‘plein temps’ pour un tactical RPG qui sort sur greenlight en septembre.

En quoi consiste ton métier ?

Modélisation et texturing de personnages (32 en tout, 1 tout les 4 jours) de 10 000 polys environs / max (vue RTS)

Sur quels projet as tu travaillé ?

Durant mon stage j’ai fait les graphismes d’un jeu permettant au malade de parkinson ou autre de faire des exercices calculant la progression de leur guérison (directement en lien avec les médecins). J’ai aussi fait les graphismes d’un jeu d’enquête sur la région destiné aux collégiens, et d’un jeu sur la nutrition porté sur tablette. En design j’ai illustré 2 projets de design futuriste qui ont été exposé. Actuellement je travaille sur un tactical RPG en 3D jusqu’en septembre.

Qu’envisages tu de faire par la suite ?

Rester Freelance 3 ou 4 ans puis créer mon propre jeu vidéo.

Quelques mots pour les nouveaux de Creajeux ?

Passion, curiosité, persévérance. Rien n’est un échec, tout est apprentissage.

Aurais tu des recommandations à faire par rapport à ta formation ?

Etant donné que j’ai été repérée ‘grâce’ à un des mes projets personnel, je ne pourrais que recommander d’aller toujours plus loin que ce qu’on nous demande (et ca ne vaut pas que pour Creajeux). Si envie, curiosité et passion il y a, alors créer n’est plus un « travail », mais une évidence.