Marius-Creajeux

Marius, AI programmer à Ubisoft Montréal

Marius Ibanez, étudiant en programmation jeu vidéo de la promotion 2010 Programmeur en intelligence artificielle à Ubisoft Montréal

Marius, comment cela s’est il passé pour toi à Creajeux ?

Très bien, je suis arrivé avec des connaissances quelques peu basiques que j’avais appris moi même en programmation. La formation m’a vraiment beaucoup aidé, elle m’a apporté les connaissances nécessaires pour travailler dans cette industrie. Les profs étaient toujours à l’écoute pour nous aider, même quand c’était pour des projets qui n’étaient pas demandés par le cursus et on avait toujours accès au matériel pour travailler.

Avant Creajeux, tu imaginais être là où tu es maintenant ?

Avant Creajeux, je savais que je voulais travailler dans le jeu vidéo, mais par contre je ne savais pas vraiment ce que ça voulait dire, j’ai même hésité à devenir artiste dans le jeu vidéo avant de rentrer à Creajeux car c’était, à l’époque, presque la seule chose de visible de l’extérieur. C’est d’ailleurs en en parlant avec Eric (le directeur) lors d’une journée porte ouverte qu’il m’a convaincu de suivre la formation de prog car il pensait que mon profil correspondait plus aux métiers de la programmation. Aujourd’hui encore je l’en remercie à chaque fois que je le vois !

Comment s’est déroulé ton entrée dans milieu pro ?

Très bien , j’ai commencé dans une petite boite lyonnaise, Artefacts Studio et je bossais sur un petit jeu wii. J’ai appris beaucoup et très vite car on devait finir le jeu en 5 mois, c’est là que j’ai compris que Creajeux m’avait bien formé, autant au niveau des outils que pour les méthodes de travail. Par contre, à l’arrivée, le rythme était un peu surprenant quand même 😉

Sur quelles productions as tu travaillées depuis ta sortie d’école ?

Racer Island (Wii) Blitz Brigade (ios) Mon Coach Personnel : Self Défense (Xbox Kinect) WRC 3 (X360/Ps3/psvita) MotoGp 13 (X360/Ps3/psvita) Watch Dogs (X360/Ps3/wii u/xbox one/ps4) The Division (xbox one/ps4) For Honor (xbox one/ps4/pc)

Dernièrement tu as bossé sur For Honor pour Ubisoft à Montréal, Comment cela s’est il passé ?

Super bien ! je suis arrivé pour travailler en tant que AI programmer sur le mode campagne du jeux, l’équipe étant plus petite que celle des gros AAA à Ubisoft, j’ai pu prendre plus de place et m’imposer comme owner de certains gros systèmes. Cela m’a permis de travailler sur presque tout les aspects de l’AI. Depuis que le jeu est sorti, on est tous très fiers du résultat final que les joueurs commencent à avoir entre leurs mains.