Sarah, Animatrice chez Splash Damage

Sarah Maigrot, étudiante en infographie Cinématique à Creajeux qui a terminé sa formation en 2015, aujourd’hui animatrice chegeSplash Damage..

Sarah, comment s’est passée ta scolarité à Creajeux ?

Très bien je dirai. Je suis arrivée à Créajeux sans connaissances. Ma formation m’a permis d’acquérir les compétences nécessaires à la création d’un jeu vidéo.
De plus, les aléas survenues lors de ces trois années de formation m’ont été fortement utiles lors de mes derniers expériences professionnelles car au-delà de l’aspect technique il est très important de savoir s’adapter.

Ton après Creajeux ?

Après plusieurs mois d’entraînement intensifs en animation 3D, j’ai trouvé un stage au sein d’Hanakai Studio. Sans suit une aventure d’un an sur la production du jeu Prodigy.
Depuis le mois de mars, je travaille pour Splash Damage en tant qu’animatrice 3D.

Que fait tu maintenant ?

Je suis sous clause de confidentialité. Désolée!

En quoi consiste ton métier ?

Être animateur 3D consiste, très brièvement, à donner vie aux modélisations 3D. Nous recevons les personnages prêt a être animer et c’est notre tâche de les faire bouger, leur donner une personnalité, un caractère.

J’importe aussi dans Unreal les animations, je vérifie que les animations blueprints fonctionnent parfaitement.

Sur quels projet as tu travaillé ?

J’ai travaillé sur Prodigy the game. http://www.prodigythegame.com/

Qu’envisage tu de faire par la suite ?

Et bien pour le moment, rester quelques années chez Splash Damage pour prendre le maximum d’expérience et de connaissances. Mais, aillant joué énormément aux jeux de Blizzard et vu quelques demoreel de certains animateurs travaillant dans ce studio, je dois avouer que j’aime énormément leur style d’animation. Ça me donne envie de tenter ma chance chez eux même si, c’est un gros objectif, il faut se donner des objectifs pour savoir vers où aller.

Quelques mots pour les nouveaux de Creajeux ?


Alors, il y a tellement de choses à dire avec le recul. Beaucoup de gens vous le diront et vous en aurez marre, mais, je vais le dire quand même, profitez des années à Creajeux pour travailler au maximum. Au début on se dit 3 ans, ça va, j’ai le temps de jouer le soir, et bien en fait, pas vraiment. Ces trois années passent vite, et une fois sur le marché du travail, il faut avoir le niveau d’un professionnel. C’est pas à ce moment là que l’on doit se dire : « je vais travailler chez moi pour m’améliorer ». Vous devez commencer dès maintenant, votre avenir se joue la, durant ces quelques années. Il faudra s’accrocher car le temps de formation est court pour tout ce que vous apprenez, mais c’est justement par le travail supplémentaire que vous y arriverez.
Si vous aimez ce que vous faites et apprenez à Creajeux, il ne devrait pas y avoir de problèmes pour que vous ayez envie de continuer chez vous.

Aussi pour les artistes, une fois que vous serez vraiment dans le rythme et que vous travaillerez sur des projets que ce soit 2D ou 3D (voir même trad), postés sur internet ! Il y a des forums exclusivement pour les artistes et profitez pour demander des critiques ! C’est comme ça que l’on progresse ! Ne vous attachez pas a votre travail, soyez objectif dessus !

Ah et dernière chose après ce long roman, je l’ai fait et je ne regrette pas, essayer de trouver votre voie durant ces années la. Par voie j’entends domaine spécialisé, pour moi il s’agit de l’animation 3D, et à ce moment-là, j’ai choisi de consacrer mon temps de travail supplémentaire exclusivement à de l’animation.

Bref, bon courage ! Et ne tombez pas dans le coté obscur des soirées jeux vidéo !